Shugo Tokumaru – In Focus? (2013)

Shugo Tokumaru, album In Focus?, 2013

En voilà une découverte qui sort des sentiers battus ! Et puis, sortir de nos pré-carrés occidentaux fait un bien fou, surtout lorsqu’il s’agit de mettre la main sur un objet sonore précieux venant du pays du Soleil-Levant. Jusqu’à ce mercredi hivernal, Shugo Tokumaru aurait pu nous évoquer un membre de l’équipe des studios de Dragon Ball Z (Dieu, quel cliché !) ou un éminent cuisto japonais (allons-y gaiement !). C’est sans compter sur les envois, toujours pertinents, du label californien Polyvinyl Records (Of Montreal, Deerhoof, Japandroids…)  nous invitant à découvrir « In Focus », un album décrit comme « une pop de chambre aux centaines d’instruments » par l’inévitable  Pitchfork. Alors, qu’en est-il? Multi-instrumentiste aussi dingue que génial (les deux vont souvent de pair), le japonais privilégie les instruments acoustiques (guitares, marimba, xylophones, accordéons…) montrant une certaine virtuosité de songwriting. Bricoleur vocal, ne cédant pas à l’appel de l’anglais, il entonne ses chansonnettes en japonais avec l’enthousiasme d’un enfant découvrant ses jouets le jour de Noël. Exact dans la construction pop et la mélodie (« Katachi », « Decorate », « Call » ou « Poker »), il peut aussi s’embarquer dans quelques effusions délirante de bricolage lo-fi que n’aurait pas renié le Beck de « Mellow Gold » (« Mubyo », « Micro Guitar Music »). Cet album, en plus d’une évidente cure de dépaysement, nous offre une vraie raison d’appréhender ce mois de février avec le sourire. On fonce !

Laisser un Commentaire