Tous les articles tagués soul

2 Articles

Les nouveautés de la semaine #8

Aujourd’hui est sorti le nouvel album de Tahiti 80, THE (seul) groupe de pop français actuel qui parvient à mêler french touch, langue de Shakespeare et pop music. Vous m’direz, y’a Phoenix… Vous avez raison. Mais Phoenix n’a plus vraiment besoin de promo, les Grammy et les tournées mondiales ayant réussi à imposer le groupe de Thomas Mars comme incontournable de la pop mondiale raffinée (j’insiste sur cet adjectif, pop étant un terme fourre tout où Rihanna, Coldplay, Bruno Mars et un paquet d’autres côtoient des MGMT, Tame Impala et autres Foster The People). Revenons à Tahiti 8O. Le groupe de Rouen sévit maintenant depuis 20 ans, a rencontré un succès colossal au Japon mais parvient vaguement à s’imposer en Europe ou aux États-Unis. Vache ! Oui, vache, car dans leur discographie, on compte 8 albums de haute volée qui transpirent leur amour pour la pop 60’s, la soul et la musique électronique des années 80. Ce nouvel album, The Sunshine Beat Vol.1, est un sacré condensé du savoir-faire de Xavier Boyer (leader, chanteur et songwriter) et sa bande, mariant très bonnes chansons (dont la Kinksienne et savoureuse « Sound Museum » ) et arrangements fins, toujours biens sentis. Le petit rappel à l’effet vocal du « Fame » de Bowie est un hommage délicat au Thin White Duke qui nous manque chaque jour un peu plus (« Wonderboy »)… La Pet Shop (Boys) intro de « Hurts » est aussi délicieuse que la voix de ce bon vieux Neil Tennant, tiens !  Que dire de plus? Tahiti 80 est un groupe formidable. Oui, Tahiti 80 a compris mieux que quiconque ce qu’est l’essence de la pop en 2018. Oui. Tahiti 80 est un groupe qui mériterait… Plus. Au minimum de s’envoler dans tous les écouteurs bluetooth des kids.  C’est pour cela que l’on attend des Sunshine Beat, en Vol.2, 3, 4… Pour encore 20 ans !

 

Shuggie Otis – Inspiration Information (réédition, 2013)

Shuggie Otis

Sorti initialement en 1974, l’album « Inspiration Information » de Shuggie Otis est une exceptionnelle découverte, un vrai diamant de rhythm and blues et de soul music. Cette oeuvre signée Shuggie Otis est restée longtemps dans l’ombre de personnages importants comme Marvin Gaye ou Curtys Mayfield. Peut-être est-il arrivé sur le tard… bien qu’immensément talentueux et précoce (Shuggie Otis avait 21 ans lors de la sortie de cet album). Véritable référence pour certains artistes plus contemporains comme Jamiroquai qui propulsa l’acid jazz en haut des charts dans les années quatre-vingt dix, Otis compte à son actif un certain nombre de légendes. Sa rencontre avec Jimi Hendrix, son refus de jouer avec les Stones ou Bowie, sa relation particulière avec Johnny Otis, son illustre père (ndlr. éminent musicien et compositeur de rhythm and blues ayant inspiré le Ike And Tina Turner Show dans les années 50) avec qui il a partagé des scènes lorsqu’il était très jeune. La réédition de « Inspiration Information » est l’occasion de remettre les pendules à l’heure et basculer vers l’excellence de ces treize titres (plus quatre chansons bonus) et notamment ce « Aht Uh Mi Hed », morceau parfait de soul music qui regroupe tous les ingrédients d’un classique, ici trop nombreux pour les énumérer. Préférons l’écoute et la communion, en silence…